Hommage en provenance de : Nice

Poéme écrit par Nicole Picquette.
(Publié avec son aimable autorisation)

Que t’a-t-on fait ? Ma belle Nice ?
Un fou a blessé et assassiné tes fils,
Un soir de fête, où les Niçois et leurs amis,
Sur cette belle promenade, s’étaient réunis,
Avec des étrangers, des vacanciers,
Qui s’amusaient et riaient enchantés,
Pour faire la fête et voir un beau feu d’artifice,
Ignorant que toute cette beauté était factice,

Pendant ce temps, tapis dans l’ombre,
Un meurtrier avec des idées sombres,
Attendait le moment funeste
Pour accomplir son horrible geste
De lancer un énorme camion à grande vitesse
Pris d’une terrible folie, il n’avait de cesse,
De foncer sur des gens et des enfants,
Sur des êtres humains tous innocents,
En cette merveilleuse et symbolique fête du 14 juillet,
Que jamais, nous ne pourrons oublier.

Notre belle promenade entachée à jamais,
Par tous ces corps éparpillés et ensanglantés,
Que de souffrances, que de malheurs, que de peine,
Infligés à toutes ces personnes qui réalisaient avec haine,
Toute l’horreur et l’injustice de cette nuit terrible,
Et qui ne pourraient jamais oublier ce moment horrible,
Cette vision insupportable et apocalyptique,
Telle un film d’horreur, mais malheureusement véridique,
Nous ne l’oublierons jamais,
Elle restera gravée pour l’éternité,
Dans nos pensées et nos cœurs blessés.

Mais nous nous relèverons de toute cette cruauté,
Tête haute, nous continuerons avec fierté,
D’être des citoyens de la Terre et des Niçois,
A qui une telle catastrophe ne pourra pas enlever la foi !
Car tous les être humains ne sont pas des loups !
Seule une poignée d’ordures, d’assassins et de filous,
Ne vaincra pas et parviendra pas à nous terrasser,
Nous en ressortirons toujours plus décidés,
A VIVRE DANS LA LIBERTE ! L’EGALITE ! LA FRATERNITE !
TOI MA SUPERBE ET MERVEILLEUSE BAIE DES ANGES
TU RESTERAS A JAMAIS « LA BAIE DE CES INNOCENTS ANGES »

Nicole Picquette
Samedi 23 juillet 2016